Productivité
Publié le Jan 14, 2018
Dernière mise à jour 14.01.2018

·

Gestionnaire de photos : quel outil choisir ?

Le gestionnaire de photos fait partie des logiciels qu’il faut bien choisir surtout si votre métier nécessite l’utilisation de nombreuses photos.

 

Que peut-on faire avec un gestionnaire de photos performant ?

Certains métiers impliquent l’utilisation massive de photos en tous genres. Leur bibliothèque d’image peut contenir jusqu’à des dizaines de milliers de photographies. La gestion de ces nombreux fichiers devient alors vite fastidieuse et chronophage sans un outil adapté.

Un bon gestionnaire de photos permettra non seulement de procéder aux tâches courantes de tri, de classement et de recherche de fichiers, mais également de réaliser d’autres opérations comme les retouches ou encore le changement de format, etc.

Les plus performants offrent la possibilité d’automatiser les tâches habituelles, ce qui permet de bénéficier d’un gain de temps conséquent. Il est toutefois recommandé de vous adresser à un fournisseur fiable pour trouver l’outil qu’il vous faut.

 

Le numérique au secours de la gestion de photothèque

Dans de nombreux secteurs, les photos font partie intégrante des outils de travail, notamment en tant qu’éléments de communication. Elles doivent être de ce fait prises en charge de manière professionnelle, que ce soit pour leur utilisation ou la gestion courante de la bibliothèque de photos et d’images.

Avec les photos tirées sur papier ou imprimées, le gestionnaire de la photothèque avait beaucoup à faire et ses tâches devaient plutôt être accomplies par plusieurs personnes : le tri, le classement, le stockage et l’archivage nécessitaient aussi bien du temps que de la patience, et la recherche d’une photo spécifique en cas de besoin peut s’avérer particulièrement fastidieuse.

Aujourd’hui, avec la numérisation, l’ampleur du travail est nettement réduit et des logiciels adaptés permettent même d’automatiser toute ou partie des opérations relatives à la gestion d’une photothèque. Par ailleurs, ils permettent de prendre en charge des milliers, voire des centaines de milliers de photos, que ce soit pour leur diffusion, leur partage ou leur stockage.

 

La nécessité d’un gestionnaire de photos en entreprise

Les images trouvent leur place dans les supports de communication, les correspondances, les dossiers, les propositions commerciales pour les clients, le site internet de l’organisation, etc. Dans certains secteurs comme la publicité, la mode, l’art, le digital ou encore l’immobilier, ce sont des éléments indispensables pour  la production de produits ou de services.

Lorsque leur volume devient important, un gestionnaire de photos facilite leur classement, leur stockage, leur recherche, leur partage ou leur publication, jusqu’à la délicate question des droits d’exploitation.

Pour chaque nouveau travail, l’ensemble des utilisateurs dispose d’une manne riche d’œuvres prêtes à l’emploi provenant de sources variées : prises de vue réalisées par les salariés, images achetées auprès de professionnels ou obtenues sur la Toile, etc., le choix est large.

 

Un gestionnaire de photos pour tous les professionnels

Contrairement aux idées reçues, le gestionnaire de photos ne s’adresse pas exclusivement aux grandes structures. Même les TPE et PME peuvent tirer profit de la rationalisation de leur photothèque, d’autant qu’elles comptent moins d’employés, et ne peuvent dédier une ressource à la gestion de leurs actifs multimédias.

Même les prestataires externes, comme l’agence de communication, n’ont plus besoin d’attendre qu’une personne en interne leur envoie une pièce jointe volumineuse par email, le partage et la diffusion sont intégrés dans la palette de fonctionnalités de ce logiciel professionnel. Il suffit de définir les accès des personnes concernées pour les autoriser à se servir dans la bibliothèque numérique de leur client.

La recherche est simple et rapide grâce à une indexation efficace et un filtre multicritères. De plus, les contenus sélectionnés peuvent être visualisés instantanément, sans soucis de droits d’auteur, lesquels sont déjà pris en charge.

 

Contributeurs d'articles
Partager sur email
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Articles associés

Pourquoi intégrer la signature électronique à votre CRM ?

Productivité, Productivité

Juin 23, 2022

Signature électronique : quelles tendances pour 2022 ?

Juin 16, 2022

Par secteur

Santé

Services publics

Énergie

Aérospatiale & Défense

Infrastructures critiques

Services financiers

Par département

Marketing & Ventes

R&D et Ingénierie

Risques et conformité

Services Financiers

Juridique

Ressources Humaines

Sécurité de l’information