Digital workplace et transformation numérique : quels enjeux pour les entreprises ?

#Productivité 19.01.2021 5min

Le confinement a poussé de nombreuses entreprises à adapter leur mode de fonctionnement, favorisant ainsi l’explosion du travail à distance. À ce titre, un récent sondage mené par Odoxa, a démontré que, pendant le confinement, 24% des actifs français sont passés en télétravail. Depuis septembre, ce chiffre est descendu à 14%. Ces pourcentages s’expliquent en partie par la transformation numérique. Cet enjeu a recentré de façon impérative le digitalisation du travail. Seulement, les organisations ne sont pas toutes au même niveau de maturité numérique, ce qui perturbe leur transformation lorsque cette dernière n’est plus « exigée » par le(s) confinement(s). Pour autant, cette façon de travailler tend à se pérenniser et, de fait, les entreprises doivent continuer à s’adapter : entre enjeux, risques et défis, la transformation numérique apporte son lot de questionnements. Certains outils, comme la digital workplace, apportent un premier élément de réponse. Ces plateformes numériques favorisent le travail à distance en centralisant tout un ensemble de fonctionnalités pratiques et sécurisées afin d’assurer la continuité de son activité et la bonne gestion de ses équipes.

L’année 2020 a vu l’avènement du télétravail. Face au confinement, les entreprises ont été forcées de s’adapter aux règles sanitaires : dans le but d’assurer le maintien de leur activité, toutes ont ainsi embrassé le virage du digital. Le travail à distance est logiquement devenu la norme. Mais face au manque de préparation, de ressources, de connaissances et d’outils, plusieurs questions se sont posées, notamment d’un point de vue sécurité.

Retrouvez à ce sujet notre 1er épisode de podcast de notre série ITnéraire vers le monde demain. Sidonie Kuhr, Head of People, et Camille Boudeau, Human Resources Business Partner Senior, toutes deux chez oodrive, décryptent les leviers actionnés en entreprise pour maintenir l’activité en ces temps pour le moins troublés.

Ecouter notre épisode de podcast

Les échanges à distance, l’utilisation du cloud ainsi que de nouveaux outils digitaux sont synonymes de diffusion massive de données importantes. Face aux risques de piratage et de vol d’informations, il est important de trouver des solutions. La question est d’ailleurs centrale : une étude menée par la Harvard Business Review Analytic Services démontre que 73% des grands dirigeants mondiaux envisagent de mettre en place une stratégie de cybersécurité à l’échelle de toute leur entreprise. 

Une nouvelle étape : après la digitalisation, place à la sécurisation 

Chaque période d’adaptation donnant lieu à quelques latences, la course à la digitalisation des services, usages et process a aujourd’hui laissé place à un besoin de sécurité. Les premiers mois de confinement ont permis aux entreprises de survivre en s’adaptant, mais aujourd’hui, ce modèle « précaire » doit être pérennisé et les sociétés doivent protéger leurs contenus sensibles. Pour preuve, la plateforme cybermalveillance.gouv.fr, aidant les entreprises à se défendre contre les cyberattaques, a confirmé que depuis mars, la fréquentation de son site a augmenté de près de 400%.

En cas de vol d’informations, c’est toute l’image de l’entreprise et sa crédibilité qui risque d’en pâtir et, à terme, sa compétitivité : comment faire confiance à une société qui n’a pas été en mesure de se protéger ? Afin d’éviter d’en arriver là, une entreprise doit se tourner vers des outils technologiques lui permettant d’assurer la sécurité de ses données, mais également de ses process dans le but de maintenir l’activité, même en télétravail.

La digital workplace : réponse aux besoins de travail distance

Les habitudes du télétravail, compris dans la digital workplace

La digital workplace permet aux collaborateurs d’avoir accès à un environnement de travail sécurisé. Pratique, on y retrouve un ensemble de fonctionnalités favorisant le maintien de l’activité d’une entreprise. Elles centralisent également les applications nécessaires à la bonne gestion de son quotidien : visioconférence, discussions instantanées, échanges sécurisés des documents, gestion de projets, tout est pensé afin de garantir la bonne gestion de son activité.

Mais, les environnements de travail numérique présentent d’autres avantages, comme celui d’apporter une certaine flexibilité. En effet, les digital workplace sont accessibles à toutes les personnes qui en ont le droit, à n’importe quel moment, depuis n’importe où.

Digital workplace : une réponse en accord avec vos exigences de sécurité

Utilisation d’un réseau internet public, utilisation d’un ordinateur personnel, mobilité hebdomadaire ou quotidienne, échanges non cryptés : les possibilités de se faire pirater, voler ses informations sont plus importantes en télétravail. Un constat corroboré par une étude menée par l’Université du Maryland, aux USA, qui affirme qu’une cyberattaque a lieu toutes les 39 secondes dans le monde !

La digital workplace assure le maintien de son activité mais permet également d’échanger au sein d’un espace numérique sécurisé. En effet, les fonctionnalités et protocoles établis favorisent la transmission de données et informations sensibles, tout en réduisant les risques de vols et de piratage. Hébergés en France ou au sein de l’Union Européenne, ces outils assurent également la souveraineté des données ainsi que la confidentialité des échanges entre les acteurs.

Sécurité et transition numérique : pourquoi se tourner vers des technologies certifiées ?

Là où certains éditeurs américains font faces à de nombreuses complexités juridiques telles le Cloud Act, ou la révocation du Privacy Shield pendant l’été 2020, les solutions françaises sont quant à elles pleines de promesses et bénéficient d’un cadre juridique optimal. Se tourner vers des technologies certifiées permet d’obtenir l’assurance que l’outil utilisé répond à certains prérequis en matière de sécurité. Les entreprises françaises mettant en avant une certification respectent des standards validés par des organismes français, dans le cadre légal européen. Sur notre territoire, l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) analyse la vulnérabilité des prestataires et délivre ces certifications validant leur conformité. L’ANSSI promeut ainsi des solutions fiables et parfaitement sécurisées.

Oodrive et sa suite applicative : gérer l’ensemble du cycle de vie de ses documents

Face aux besoins croissants en sécurité digitale, Oodrive a développé une suite applicative modulaire dont l’objectif est d’assurer la sécurité des données et garantir la confidentialité des documents et des échanges. Celle-ci répond aux standards imposés par certains organismes de certifications (SecNumCloud, eIDAS, RGS***, ISO 27001:2013 et HDS) dans le but d’apporter une véritable confiance aux utilisateurs. Une solution sous forme d’environnement de travail numérique, permettant d’organiser et de piloter ses projets en télétravail, qui se divise en 5 modules applicatifs :

Si les besoins en termes de dématérialisation d’espaces de travail ont considérablement augmenté pendant la crise sanitaire, oodrive se présente comme un partenaire de confiance et sa plateforme numérique comme une solution parfaitement adaptée et sécurisée.