La restauration des données dans le cadre d’un sinistre informatique

#Sécurité 29.04.2015 4min

Un sinistre informatique détériore le bon fonctionnement des systèmes informatiques. Il peut subvenir suite à un acte de malveillance, à une panne matérielle, à un bug de logiciels, à un accident ou à une catastrophe naturelle. Toute personne utilisant de matériel informatique peut en être victime et perdre ainsi le fruit de leur travail, leur données ou leurs documents.

L’importance de la restauration de données

Les données sont fondamentalement importantes et stratégiques pour les organisations, les entreprises et même pour les particuliers. Leur altération constitue un dommage non négligeable. Voilà pourquoi, la restauration des données est primordiale après un sinistre informatique.

La restauration des données est l’objectif le plus important du plan de continuité des activités (PCA) dans les entreprises. Mais avant d’aboutir à celle-ci, plusieurs étapes sont à suivre.

Il faut imaginer tous les scénarios possibles afin de pouvoir adopter le meilleur plan pour la restauration des données. Il est donc nécessaire de faire une analyse critique afin de déterminer les priorités : les données à restaurer en premier, les processus essentiels à la continuité des activités, les exigences du système pour une meilleure exploitation des données.

Ensuite, il faut élaborer le plan de reprise qui définit les stratégies à user dans le but de déterminer les tâches à exécuter par ordre de priorité et définir les matériels et techniques à utiliser. Ce plan doit, par la suite, faire l’objet d’un test pour s’assurer sa fiabilité et l’étendue de son efficacité.

Les stratégies pour la restauration des données sont assez nombreuses et le coût y afférent varie en fonction de la technique adoptée :

  • La première et la plus couteuse consiste à dupliquer les matériels informatiques hébergeant les données dans un autre emplacement au moyen d’un réseau informatique. C’est la stratégie du double système. La plus efficace est de faire un « mirroring » c’est-à-dire utiliser un site miroir dans un autre endroit qui assurera le relève tout en fonctionnant parallèlement avec le site opérationnel. Toutes les données seront enregistrées automatiquement dans le support opérationnel et dans le support de relève. De cette façon, si un sinistre frappe le support opérationnel, le support de relève entre en jeu et assurera la continuité des activités.
  • Une deuxième technique consiste à s’abonner à un site de secours en ligne. Les données seront sauvegardées par un fournisseur de services sur internet à un endroit doté de tous les matériels nécessaires. Cette technique allège les tâches de maintien des matériels de sauvegarde mais nécessite des coûts d’exploitation relativement élevés. Généralement, le délai de reprise varie de quelques heures à quelques jours. Le principe est le même que celui du double système sauf que le support de relève est entretenu par un fournisseur de services.
  • Une troisième technique consiste à s’entendre avec un fournisseur pour la livraison des sauvegardes des données à l’endroit du site de relève. Les données seront enregistrées sur un support amovible comme une disquette ou un disque dur externe et la livraison sera assurée au site de relève par le fournisseur. Ensuite, les données seront transcrites dans le support de relève. En cas de sinistre, les données dernièrement sauvegardées seront retranscrites vers le site opérationnel après rétablissement. Cette stratégie appelée « livraison rapide » est moins coûteuse que les deux précédentes mais le délai de reprise est plus long et les données sauvegardées peuvent ne pas être exhaustives.
  • Un dernier recours consiste à utiliser des logiciels de récupération de données. Cependant, cette solution est moins professionnelle et elle n’est applicable que si le support des données n’est pas détérioré.

La solution de restauration oodrive_save, un outil performant

Face aux dangers auxquels elles sont exposées en permanence, vos données requièrent un système de protection fiable. Parmi les solutions les plus efficaces se démarque actuellement l’archivage en ligne proposé par oodrive.

Leader européen dans le domaine de la télé-sauvegarde, oodrive met à votre disposition son logiciel de restauration et de backup de vos fichiers, oodrive_save. Cette application sécurisée et intuitive permet un transfert rapide de vos données vers un hébergeur en ligne tout en vous offrant un accès facile à votre espace de stockage à tout moment.

Découvrez oodrive_save 

Logiciel de restauration d’oodrive, un programme fiable

Baptisée oodrive_save, cette solution de sauvegarde et de restauration éditée par oodrive s’avère être une alliée idéale pour la protection des données des TPE et PME. À travers cette application, vous pouvez externaliser l’archivage de vos précieuses informations via une simple connexion Internet. En effet, une éventuelle perte de ces données risque d’avoir de graves répercussions sur le fonctionnement de l’entreprise pouvant même entraîner dans le pire des cas, une cessation d’activités.

Contrairement aux supports matériels tels que les bandes DLT ou S-DLT, oodrive_save peut vous garantir une restauration ultra rapide de l’intégralité de vos données si vous rencontrez un problème. Même si vos ordinateurs et vos serveurs sont tous endommagés, vous pouvez toujours récupérer vos données par le biais de vos identifiants et de vos mots de passe.

Logiciel de restauration d’oodrive, une solution backup à moindre coût

Avec le logiciel de restauration d’oodrive, le coût du backup de vos données sera réduit de façon substantielle. Grâce notamment à l’absence de l’achat de support matériel. De même, il n’est pas nécessaire de mettre en œuvre une formation ou d’engager une ressource humaine pour gérer l’archivage, tout est automatisé et facile d’utilisation.

Après son téléchargement sur votre ordinateur, le logiciel de restauration oodrive_save accomplira systématiquement sa fonction de sauvegarde et de récupération de vos données au moment voulu. Un simple paramétrage vous permet de régler le type de fichiers à archiver ainsi que la fréquence du backup.

Un système de cryptage agit ensuite au niveau des données avant qu’elles ne soient stockées auprès des data-centers en ligne. Si elles sont cryptées et compressées lors de ce transfert vers leur espace d’hébergement, elles seront en revanche décompressées et prêtes à l’emploi lorsque vous demanderez leur restauration.

Pour en savoir plus : contactez-nous !