Réglementation
Publié le Mai 19, 2016
Dernière mise à jour 19.05.2016

·

Hébergez vos données sur des datacenters français pour éviter le patriot act

Les entreprises qui souhaitent profiter des services proposés par les opérateurs de sauvegarde de données en ligne doivent faire le point sur quelques critères importants tels que la connectivité, les caractéristiques du centre de traitement de données, les éléments et outils de sécurité déployés ou encore la stabilité financière du prestataire de services. Cependant d’autres facteurs tels que l’organisation des services, le cycle de vie des équipements, les processus opérationnels,  la politique d’entretien et bien d’autres encore figurent aussi parmi les caractéristiques à vérifier afin de faire le bon choix  en matière d’hébergeur.

Le choix d’un centre de données n’étant pas ainsi une mince affaire, l’une des plus grandes préoccupations des entreprises qui souhaitent stocker et sauvegarder leurs données en ligne réside souvent dans le choix de l’implantation des datacenters.

Le principe des datacenters

Synonyme de proximité, de performances et de fiabilité, le choix d’un datacenter se présente comme une solution pratique, efficace et économique. Forts de la rude concurrence qui règne entre les opérateurs, ces derniers s’efforcent de proposer une profusion de matériels, de logiciels et d’équipements informatiques intégrant généralement des technologies des plus abouties.

Au sein de ces bâtisses spécialement construites pour contenir des serveurs, des ordinateurs, des routeurs, des baies et autres, de nombreux éléments de sécurité tels que des caméras de surveillance et des accès sécurisés mais aussi des systèmes de refroidissement, des armoires électriques, et bien d’autres encore permettent aux datacenters de fonctionner dans les meilleures conditions.

Opter pour un datacenter français

Aujourd’hui, on recense déjà plus de 150 datacenters implantés sur tout le territoire Français. Et ce nombre devrait connaître une tendance haussière malgré les taxes imposées aux entreprises, le coût de l’énergie mais aussi de la main-d’œuvre.

En effet, si de nombreuses entreprises font le choix d’un datacenter français, c’est parce que de tels centres de données sont tenus de respecter la législation européenne qui condamne fermement tout opérateur qui transfère les données personnelles de leur client en dehors de l’UE.

Des centres de données en France pour éviter le Patriot Act

Suite aux attentats du 11 septembre 2011, les autorités américaines ont voté une loi anti-terroriste baptisée Patriot Act. Cette loi vise essentiellement à renforcer les pouvoirs au niveau de nombreuses agences gouvernementales américaines telles que la FBI et permet à de telles agences d’accéder à l’ensemble des données informatiques détenues par une firme US ou hébergées sur le sol américain.

Et pourtant, de nombreuses entreprises s’inquiètent actuellement de ce Patriot Act qui pourrait se présenter comme un danger potentiel dans la confidentialité de leurs données. En effet, il suffit de passer quelques minutes sur Internet pour tomber sur un article où les autorités américaines ont abusé, pas moins d’une fois, de ce fameux Patriot Act.

Ainsi, ce n’est donc pas étonnant si bon nombre d’entreprises françaises décident d’héberger leurs données dans des datacenters  situés en France, c’est-à-dire ayant un lieu de stockage de données sur le territoire Français, afin d’éviter toute forme d’intrusion, d’espionnage ou pourquoi pas de vol de données.

Contributeurs d'articles
Partager sur email
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Articles associés

Le DSA et le DMA : nouveaux règlements de la Commission européenne

Réglementation

Jan 15, 2021

Le traitement des données personnelles, au service de la compétitivité des offres technologiques européennes

Réglementation

Août 10, 2020

Par secteur

Santé

Services publics

Énergie

Aérospatiale & Défense

Infrastructures critiques

Services financiers

Par département

Marketing & Ventes

R&D et Ingénierie

Risques et conformité

Services Financiers

Juridique

Ressources Humaines

Sécurité de l’information